L' association
Autres contacts

logo_page-facebook.jpg 

Actualités
Nos dossiers
Lexique

logo-chevenvi2_ico.jpgEditorial janvier 2008

logo-chevenvi2.jpg

LA LETTRE DE CHEVIGNY-ENVIRONNEMENT

BULLETIN D’INFORMATION RESERVE AUX ADHERENTS

Association agréée pour la défense de l’environnement

 

2, avenue de Chenonceau 21800 Chevigny-Saint-Sauveur
www.chevigny-environnement.info

Janvier 2008





EDITO :

A l’aube de cette nouvelle année je me fais l’interprète du Conseil d’Administration pour présenter nos vœux les plus chaleureux de santé et de bonheur à tous les adhérents de Chevigny-Environnement.

Nous espérons que 2008 sera l’année où tous les Etats du Monde dont le plus réticent d’entre eux (Hey uncle Sam !) prendront des mesures réalistes afin de sauvegarder la vie humaine sur notre planète.

Une année où pour une fois la Raison et le Bon Sens auront raison de la dictature de l’argent, des spéculateurs et autres pilleurs de richesses naturelles.

Nous formulons le vœu que notre Association et toutes celles qui oeuvrent pour l’Environnement soient écoutées et leurs propositions prises étudiées et prise en compte par les autorités responsables du développement industriel et urbain.

Nous souhaitons également que les Chevignois particulièrement passifs s’intéressent plus à leur Environnement immédiat même par ceux qui pensent être épargnés dans leurs quartiers par les nuisances sonores. Les nuisances invisibles les plus dangereuses altèrent insidieusement leur santé tout comme ceux exposés au plus près des sources de nuisances.

Enfin un vœu pour que le personnel politique qui va solliciter nos suffrages en mars 2008 ne voit pas en matière de développement que le profit immédiat mais le long terme.

Néanmoins restons optimistes, dans cette Société de profit, d’égoïsme et de flicage où un « big brother » policier surveille les mouvements de chacun qui sont radarisés, fichés, épiés, il reste encore la possibilité d’essayer d’infléchir et de rêver à un monde meilleur qui est à l’opposé de la mondialisation sauvage actuelle.


Bonne Année à toutes et à tous !

Le Président

Gérard Toulouze




A propos de rêve un ami adhérent m’a fait parvenir ce texte que je livre à la réflexion de chacun :

« Ce matin du jour de l’an, je me suis réveillé tout guilleret : La terre, notre splendide planète a retrouvé tout son lustre. La banquise ne fond plus à vue d’œil, les ours polaires font des galipettes de joie. Les glaciers ont retrouvé leur splendeur et l’on est plus obligé de les emmailloter pour en conserver une relique. Le soleil brille et illumine mon jardin et mon cœur.

En écoutant la radio, les nouvelles se mettent au diapason. Plus de guerre au Kenya, les canons se sont également tus en Afghanistan et dans le reste du monde. Tout est calme, reposant …

D’un seul coup, je retrouve tous mes êtres chers disparus au fil du temps, comme s’ils m’avaient quitté cinq minutes auparavant. Nous devisons sereinement. Quelle joie !

En ouvrant ma fenêtre, mon voisin m’apprend que l’on vient de découvrir le moyen permettant de fournir de l’énergie pour tout le monde sans polluer. Adieu centrales de tout crin (nucléaires ou à charbon), affreuses éoliennes et super pétroliers.

Le temps est si clément que les vélos circulent dans les rues. Des pistes cyclables ont été réalisées dans la nuit. On peut se déplacer sans problème sur toute l’agglomération. Peu de camions sur nos routes, les chemins de fer ont retrouvé leur rôle de transporteur principal de voyageurs et de marchandises. L’automobile utilisée à bon escient est devenue propre.

L’est dijonnais retrouve des couleurs. Les projets de plateformes de Magny et de Fauverney sont abandonnés. Idem pour le projet «renaissance ». Tout le monde a compris qu’avec le TGV, l’avion à Dijon n’a plus de sens. Comme il n’y a plus de guerre, les Mirages ont été désarmés . On plante des produits bios à l’emplacement des pistes.

Chaque commune possède une association de protection de l’environnement reconnue et écoutée. Toutes ces associations sont efficaces et chaque membre amène volontiers sa pierre à l’édifice. Un rêve quoi ! Pardon, vous avez dit rêve ? Et si seulement une infime part de ce rêve se réalisait ? A chacun de voir …. »




Quelques informations :

Le 15 novembre 2007 se réunissait à la Préfecture la Commission Consultative de l’Environnement (CCE) après plusieurs demandes insistantes des Associations la composant. En effet La Commission ne s’était pas réunie depuis plus d’un an contrairement aux statuts

Le Commandant de la Base présente l’activité de la Base pour 2007 qui a été relativement stable par rapport aux années passées. L’escadron de Chasse 1-2 sera composé d’une vingtaine d’Alphajet et transformé en escadron d’entraînement avec une augmentation d’activité par rapport au x Mirages. A contrario le deuxième escadron composé de Mirage 200-5 verra son activité diminuer. Une crainte subsiste toujours à l’horizon 2015 c’est de voir arriver les Rafales seuls avions de chasse remplaçant les Mirages de l’Armée Française après mise à la réforme de ceux-ci. Affaire à suivre.

A la suite de questions sur le respect des couloirs d’envol le Commandant laisse entendre qu’il essayera d’améliorer la situation actuelle.


Le Plan d’Exposition au bruit :

Toujours en cours d’élaboration par le service technique de l’aviation civile (STAC) avec deux ans de retard. Nous avons appris que la situation est similaire autour de toutes les bases aériennes militaires pour les raisons que nous connaissons bien que l’Administration s’en défende : faciliter la construction et la vente d’appartements avant les élections municipales qui seront ensuite intégrés dans le PEB avec toutes les contraintes contenues dans le Plan.


Projet « Renaissance » :

Les représentants de la CCE rappellent que les travaux entrepris concernent les structures existantes. Un site Internet permet de suivre leur évolution à l’adresse suivante : http://www.projetrenaissance.com

Il est présenté les moyens pour la réalisation de « Renaissance »

Les infrastructures notamment la piste,

Un poste de soutien notamment le lancement de quelques lignes nouvelles,

Un compte d’exploitation déficitaire (merci pour les contribuables) due à une fréquentation prévue trop faible de l’aéroport. (Cela ne serait pas possible dans le privé mais comme il s’agit de l’argent public….)

Les associations ne sont toujours pas convaincues de l’utilité de cette réalisation.

Crash d’un Mirage sur les installations SNCF de Saulon la Chapelle :

- Pollution notable constatée sur le site,

- L’eau polluée sur ce milieu naturel à fait l’objet de traitements particuliers efficaces à l’aide de filtres à charbons actifs

- Les contrôles ont permis de constater que la pollution a été contenue et ne s’est pas propagée à l’extérieur du site.

- Les indices relevés après les interventions sont inférieurs aux limites fixées pour les eaux brutes à la sortie des filtres.

- Elimination de 1750 tonnes de terre à la suite de cette pollution,

- La dépollution est complète

- Le bâtiment de la SNCF a été démoli,

- Il n’est plus nécessaire de continuer le traitement, mais il y aura une surveillance des lieux pendant quatre ans.


Nouvelles brèves :

Lors du Conseil d’Administration du 18 décembre dernier a été évoqué le projet de création de la zone industrielle de Magny. 80 ha de bonnes terres et de bois devraient être sacrifiés pour permettre en autre l’installation d’une unité de construction de mobilier pour IKEA. Le bois sacrifié sert actuellement à résorber une partie de la pollution engendrée par l’autoroute. La réalisation de ce projet amènera une circulation supplémentaire importante de poids lourds aussi bien sur la route de Magny, la nationale 5 et la sortie d’autoroute ; en effet, il n’est pas prévu d’embranchement ferroviaire alors qu’il serait peut-être possible d’utiliser pour partie celui de Chevigny et d’éviter ainsi sa fermeture. (On s’est dépêché d’oublier les propositions du Grenelle de l’Environnement dans ce dossier) Il semblerait qu’une bretelle directe serait faite pour rejoindre l’autoroute, attendons de voir les plans définitifs. Les futurs candidats municipaux de Chevigny et de Magny seraient bien inspirés de redemander à nouveau avec insistance la réalisation d’une bretelle pour rejoindre l’autoroute en direction de Beaune. Et Lyon au lieu d’être obligé de faire le détour par Chenôve. Les autorités concernées consultées par lettre dès l’annonce du projet n’ont pas donné de réponse à nos questions. Il semble que le projet suscite des réactionsde la part de la commune de Fauverney qui voit sa voisine Magny lorgner sur des terrains faisant partie le parc du château de Chassagne. Le pousse toi de là que je m’y mette à encore bien des adeptes dans notre pays.


Le Grenelle de l’Environnement :

La réalisation de ce projet et l’intérêt du monde associatif et des décideurs autorisait à penser que cette fois ci on allait voir ce que l’on allait voir. Le grand Soir de l’Environnement allait arriver. En fait que reste-t-il des nombreuses et intéressantes propositions formulées par les divers intervenants ?

J’avais exprimé cette crainte lors d’une réunion d’Association à Dijon. Pour l’instant, le Grenelle de l’Environnement se résume pour le grand public à une taxe supplémentaire perçue par l’Etat uniquement sur les automobiles neuves moyenne et haut de gammes y compris les familiales. Voilà une idée tout à fait raisonnable récupérée par le budget de l’Etat sans tenir compte des situations des familles de trois enfants et plus.

Aucune obligation faite aux constructeurs automobiles de sortir dès cette année des voitures et des camions neufs à double énergie pas de taxation des camions français neufs et étrangers pénétrant sur notre territoire sous forme de vignette.

Pas de taxation également de l’aviation civile et militaire quand on connaît l’importance de la pollution engendrée autour des aéroports et dans l’atmosphère.

Pas de taxation prévue pour les nouveaux autorails à fioul.

Autre sujet de préoccupation, ne pas faire payer uniquement aux particuliers la dépollution des eaux alors que l’industrie et la culture y participent en grande majorité.Que chacun paye en considération de la pollution qu’il génère.


 

Cotisations 2008 :

Le taux de cotisation pour l’année 2008 sera fixé comme tous les ans par décision de l’Assemblée Générale qui aura lieu certainement début avril. Il est conseillé de ne pas anticipé cette décision en envoyant prématurément des chèques. Un appel à cotisation sera lancé après l’Assemblée Générale.

:



Date de création : 11/01/2008 - 17:59
Dernière modification : 15/06/2008 - 10:36
Catégorie :


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
67 Abonnés
Accès réservé
^ Haut ^