Chevigny Environnement association agréée pour la défense de l'environnement

http://www.chevigny-environnement.info/

Rivières et fossés de Chevigny

logo-chevenvi2_ico.jpg

Le point sur la pollution des rivières de Chevigny

Propositions Mars 2017

L'effacement du barrage sur la Norges à la naissance de la Goulotte et ses conséquences sur le débit de cette dernière ainsi que de la Rivière Neuve a nécessité de reprofiler et d''aménager le lit de ces rivières. Ces travaux conséquents réalisés par le SITNA (syndicat intercommunal de la Tille de la Norges et de l'Arnison) risquent d'augmenter la pollution dans la Goulotte et la Rivière Neuve. Voir nos propositions. 

 


 

 

Etat des rivières et fossés de Chevigny
(observations février 2009)

Le début de mois a été pluvieux, les rivières ont un niveau et un débit élevés.

Bassin de rétention 6-8, vanne de régulationLes bassins de rétention N°6-8 (7/02/2009)
Les bassin de rétention 6 et 8 sont alimentés par les eaux pluviales et de drainage adjacentes ainsi que par le ruisseau de la Tanière. Les 2 bassins communiquent par un busage de 100 cm de diamètre très encombré de déchets divers lors de notre visite. L'eau ne stagne pas dans le bassin et est évacuée par une vanne de régulation dans un fossé busé qui passe sous la route. Le ruisseau de la Tanière prend le nom de Chanot au niveau de l'école du Buisson-Rond pour se jeter ensuite dans la Goulotte. Lors de notre passage, le bassin faisait bien son office de régulation ; en aval, l'eau de la rivière était grise du fait du débit très important mettant en suspension les éléments du lit de la rivière.

La Mirande au travers du bassin de rétention n4La Mirande et le bassin de rétention N°4 (15/02/2009)
La Mirande qui prends sa source au niveau du lavoir du golf de Quétigny, débouche dans le bassin de rétention n°4. Au moment de la visite, le niveau de l'eau dans le bassin est très bas. l'eau est claire et circule dans le lit de la rivière entre les scirpes introduits et la végétation spontanée. Le trop plein du bassin est rempli de quelques déchets divers ne pouvant obstruer la canalisation. Par contre il se jette dans un fossé rempli de débris végétaux.

Goulotte_naissance-3.jpgLe Cromois, la Mirande, la Goulotte, la Norges, la Vieille-Tille, la Rivière neuve (13/02/2009)
Au sortir du bassin, la Mirande passe sous la route puis longe la forêt du Bois du Roy au niveau de l'implantation de l'arboretum de Chevigny en cours de création. Là elle rencontre le Cromois, venant de Quétiny, et part en plein champ vers la Goulotte à proximité de la ferme Père. L'eau y est très claire.
On remonte ensuite la Goulotte jusqu'à sa naissance, à savoir la Norges qui vient de Couternon et récupère de temps à autre des déchets provenant des chantiers des Allées Cavalières de Quétigny (pas observés actuellement !?). La Goulotte entre dans la ville par le parc du château puis le lavoir, passe sous la route de Bressey et alimente la Rivière Neuve, canal réalisé pour limiter le débit de la Goulotte pendant sa traversée de ville. La Norges reçoit ensuite la Vieille Tille issue aussi de Couternon et tourne vers la zone industrielle Est de Chevigny.

ZI-Est_Stagnations-3.jpgLes fossés de la ZI-Est (18/02/2009)
Partie nord, le long du chemin qui longe la forêt : stagnation importante de l'eau sous forme de grandes flaques. le fossé est discontinu, l'eau ne peut pas s'écouler (pas de profondeur ni de pente),  elle stagne et disparaît dans la forêt en fonction de la topographie. L'eau provient de réseaux pluviaux (à confirmer) des entreprises de cette partie de la ZI. L'eau est légèrement laiteuse, la végétation du fossé est recouverte par endroits de dépôts homogènes blanchâtres et visqueux (Intérêt d'une analyse). L'eau pourrait être évacuée vers un bassin de décantation :

ZI-Est_FosseAval-2.jpgPartie sud, débouche le collecteur qui traverse longitudinalement la ZI puis traverse l'autoroute. Le fossé qui suit est rempli d'une eau blanchâtre opalescente et nauséabondMagny-sur-e, la vase y est très importante. La différence de turbidité entre cette eau et celle d'un fossé issu de la forêt est bien visible à droite sur la photo. Le fossé se transforme en petit ru et je jette dans La Norges à Magny-sur-Tille.

Des contacts sont pris avec la fédération de la pêche pour venir constater la pollution et éventuellement déposer une plainte. Nous envisageons aussi de contacter MM. Lupi et/ou Dupont pour constatation et résolution de ces problèmes. N'oublions pas que la municipalité envisage une réhabilitation de cette partie de la forêt.

Ce "tour" des rivières et fossés de Chevigny sera effectué tout au long de l'année par des membres de l'association afin de relever et signaler les problèmes de pollution auprès des instances compétentes.

J. Berniquet, N. Denoyelle, JP Lonchamp & D. Ronsset
Février 2009