L' association
Actualités
Nos dossiers
Reportages photos
Actualités environnement
Lexique
Votre bilan Carbone

logo-chevenvi2_ico.jpgQualité de l'Atmosphère en Bourgogne

ATMOSPHERE, ATMOSPHERE,  DRÔLE d’ATMOSPHERE !

L’environnement a été mis au cœur des débats citoyens avec le Grenelle de l’environnement. Le 7/06, la préoccupation des citoyens pour leur cadre de vie, leur avenir, leur santé est devenue une réalité publique.

L’amenuisement des ressources, l’accroissement et l’élimination des déchets, les pollutions diverses impactent le devenir des territoires.
Le dispositif de veille et de collecte d’indicateurs mis en place par l’OREB(1) puis par ALTERRE Bourgogne(2) a permis d’établir un tableau de bord de l’environnement en Bourgogne. Aujourd'hui, intéressons nous à la qualité de l’air.

La loi cadre sur l’air de décembre 1996, reconnaît à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé.
ATMOSF'air Bourgogne, l'association gérant le Réseau de Surveillance de la Pollution Atmosphérique de l'Agglomération Dijonnaise a été créé le 27 novembre 1979 et fonctionne depuis le 1er juillet 1980. Atmosf’air compte aujourd’hui 21 stations en Bourgogne dont 8 dans le Grand Dijon. Elle met à disposition ses mesures horaires (www.atmosfair-bourgogne.org/sitesMesures. htm) et édite un rapport annuel de l’état de l’air en Bourgogne.
L’indice ATMO (résultat de la surveillance de 4 polluants (SO2(3), NO2(4), PM10(5) et O3(6)) permet une analyse de la situation. (données source : IFEN(7))

Moins de polluants pour une meilleure santé
La pollution de l’air a des effets néfastes sur la santé humaine (problèmes respiratoires, maladies cardiovasculaires…), animale et végétale (croissance altérée, jaunissement…).
Une exposition chronique à des niveaux modérés de polluants est tout aussi dangereuse qu’une exposition à des pics de pollution.
Le  trafic  routier, le chauffage, les chantiers de construction, la climatisation constituent l’essentiel des sources de pollution. L’évolution du parc automobile (plus de véhicule diesel) et des carburants entraîne l’apparition et l’augmentation de certains polluants : oxyde d’azote, ozone, hydrocarbures…dont certains sont encore peu mesurés.

Les oxydes d’azote (NO2)
En milieu urbain, ils sont principalement émis par les véhicules et les combustibles. La valeur limite annuelle pour la protection de la santé fixée à 60μg/m3 en 2000, sera de 40μg/m3 en 2010. Ces seuils sont régulièrement dépassés à la station trafic Boulevard de la Trémouille et à  la station autoroutière de Bligny les Beaune.
La densification du trafic routier relativise la légère baisse engendrée par les évolutions technologiques (essence sans plomb, diminution de la vitesse, substitution du chauffage fioul par du chauffage gaz…).

Les particules fines (PM10)
Elles proviennent principalement des fumées d’usine (sidérurgie, incinération des déchets…) et de la circulation automobile.
Pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants, un analyseur de pollution en particules inférieures à 2,5μm est obligatoire. L’objectif de qualité est une moyenne annuelle de 30μg/m3. Sur les dernières années, les concentrations se stabilisent en Bourgogne. Seule la station trafic du Bd de la Trémouille ne respecte pas la valeur limite pour la protection de la santé.

L’ozone (O3)
L’ozone se forme par action des ultra violets sur les oxydes d’azote et les composés organiques volatils (COV) principalement.
Malgré peu d’alertes à l’ozone(8) ces dernières années et une baisse des pics aigüs, les moyennes annuelles stagnent. En milieu rural, l’ojectif de qualité de l’air n’est pas atteint un jour sur 3.
Le plan régional pour la qualité de l’air, outre l’extension du champ des polluants mesurés (plomb, métaux lourds, hydrocarbures) fixe des objectifs de réduction des émissions provenant de sources fixes : -50% de SO2, -10% de NOx, -15% de COV, -30% de CO). 
 Les directives de l’organisation mondiale de la santé revoient à la baisse les valeurs guides fixées pour protéger le public. La concentration en ozone passe à 100μg/m3 sur la base des liens concluants établis entre la mortalité quotidienne et des concentrations en ozone inférieures à 120μg/m3. Concernant  le dioxyde de soufre, on sait maintenant qu’il faut s’en protéger davantage. La concentration ne devrait pas dépasser 20μg/m3 en moyenne sur 24heures.

Elaborer des plans de déplacement urbain, promouvoir les transports collectifs et les modes de déplacement non motorisés, favoriser le transport des marchandises par le fer et la voie d’eau sont autant de préconisations  qui visent à freiner les pollutions atmosphériques.

En Bourgogne, il n’existe pas à ce jour de bilan régional des émissions de polluants atmosphériques : un outil précieux que le futur schéma régional air-climat–énergie se devrait de mettre en place.

Pour en savoir plus :
Tableau de Bord de L’Environnement en Bourgogne  Juin 2009
ALTERRE Bourgogne
• Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie : www.ademe.fr
• Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique

 N. Denoyelle 20/06/2009

 

 


 

 

Notes

(1)OREB Observatoire Régional de l’Environnement Bour-gogne
(2)Agence régionale pour l’environnement et le dévelop-pement soutenable en Bourgogne
(3)SO2 : dioxyde de soufre
(4)NO2 : dioxyde d’azote
(5)PM10 : particules fines de diamètre inférieur à 10 micromètres
(6)O3 : ozone
(7)IFEN : Institut Français de l’Environnement
(8)Objectifs chiffrés : Directive 2002/3/CE du 12 février 2002 relative à l'ozone dans l'air ambiant :
• Seuil d’information : 180 μg/m3 (moyenne horaire).
• Nouveau seuil d’alerte : 240 μg/m3 (moyenne horaire).
• Valeur cible pour la protection de la santé humaine : 120 μg/m3 (maximum journalier de la moyenne sur 8 heures) ; à l’horizon 2010, le nombre de jours de dépassement ne devra pas dépasser 25 pour une année (la moyenne doit être calculée sur 3 ans).
• Objectif à long terme pour la protection de la santé humaine : 120 μg/m3 (maximum journalier de la moyenne sur 8 heures pendant une année civile).
Source IFEN Institut Français de l’Environnement.
 

 

 


 

 

 

Annexe 1      La pollution atmosphérique

Effets sur la santé
Les polluants peuvent agir à différents niveaux du corps humain :
•    au niveau de la peau - c'est le cas notamment des vapeurs irritantes et des phénomènes d'allergies,
•    au niveau des muqueuses,
•    au niveau des alvéoles pulmonaires. Les polluants se dissolvent et passent dans le sang ou dans les liquides superficiels,
•    au niveau des organes - Certains toxiques véhiculés par le sang peuvent s'accumuler dans des organes.

Les polluants peuvent avoir des effets selon diverses échelles :
•    effets immédiats, tels que ceux observés lors des accidents historiques,
•    effets à brève échéance,
•    effets à long terme, constatés après une exposition chronique, à des concentrations qui peuvent être très faibles.
Les limites de concentration dans l'air ambiant de certains polluants (SO2, Poussières, NO2, Pb, O3) imposées par des directives Européennes tiennent compte de ces effets. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) édicte les règles qu'il faudrait respecter pour les divers polluants.

Les particules : plus les particules sont fines plus elles pénètrent profondément dans l'appareil respiratoire et plus leur temps de séjour y est important. Elles ont une double action liée aux particules proprement dites et aux polluants qu'elles transportent (métaux, hydrocarbures, dioxyde de soufre, etc.). Elles irritent le système respiratoire humain et peuvent contribuer au déclenchement de maladies respiratoires aiguës.
SO2: le SO2 entraîne une inflammation des bronches avec un spasme qui provoque une altération de la fonction respiratoire.
NO-NO2 : NO2 est toxique (40 fois plus que CO, 4 fois plus que NO) NO2 pénètre profondément dans les poumons. Les pics de concentrations sont plus nocifs qu'une même dose sur une longue période. NO est un gaz irritant pour les bronches, il réduit le pouvoir oxygénateur du sang.
COV : certains composés organiques tels que les aromatiques, les oléfines provoquent des irritations des yeux. Les aldéhydes sont de puissants irritants des muqueuses. Certains COV tels que le benzène, sont cancérigènes.
CO : le monoxide de carbone se fixe sur l'hémoglobine du sang. Le phénomène est irréversible. On connaît les accidents mortels liés à l'inhalation de CO lors du fonctionnement défectueux de chauffe-eau.
OZONE : L'ozone est un oxydant puissant. C'est un irritant des yeux, de la gorge et des bronches. Ses effets sont majorés par l'exercice physique.
 
Effets sur les matériaux
Les matériaux sont essentiellement affectés par la pollution acide qui entraîne une dégradation des édifices, monuments ou façades d'immeubles. La pollution atmosphérique met en danger notre patrimoine culturel et occasionne d'onéreux travaux de ravalement de façades ou de restauration des monuments.

Effets sur les écosystèmes forestiers
Les arbres vivent et dépérissent pour des causes naturelles très variées ne serait-ce que l'âge. Le dépérissement soudain constaté surtout depuis 1980 semble relever de causes tout à fait inhabituelles. Les responsables considèrent que la pollution atmosphérique est l'un des nombreux éléments participant aux dépérissements forestiers. En France, le programme DEFORPA (dépérissement des forêts attribué à la pollution atmosphérique) ainsi que des recherches en laboratoires, ont montré que les causes du dépérissement forestier sont très complexes telles que sols de mauvaise qualité, sécheresses anormales, présence de polluants dans l'atmosphère principalement la pollution acide et l'ozone.

Effets sur les écosystèmes d'eau douce
L'acidification des lacs et des cours d'eau entraîne une destruction parfois irréversible de la vie aquatique. La baisse du pH provoque la mise en solution de métaux contenus naturellement dans le sol, comme l'aluminium toxique à l'état dissous pour presque la totalité des organismes vivants.

CITEPA Centre Interprofessionnel Technique d’Etudes de la Pollution Atmosphérique
www.citepa.org
 


Date de création : 20/06/2009 - 22:58
Dernière modification : 04/09/2016 - 14:21
Catégorie :


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Conseil du jour
Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres: 410

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 4

Total visites Total visites: 282877  

Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
67 Abonnés
Accès réservé
Chevigny Saint Sauveur
Météo Chevigny

^ Haut ^